Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Sens des mises en scène didactiques pour le débutant en judo dans la formation initiale en STAPS

Résumé : Le but de cette recherche est de montrer que l'on peut inférer l'intention didactique d'un enseignant à partir de l'analyse de son intervention. Le choix des objets d'enseignement et des situations didactiques semble déterminé, à la fois par des conceptions de l'activité judo et par des conceptions de son enseignement à des débutants. La méthodologie utilisée repose sur une analyse qualitative de l'action de deux formateurs de judo en STAPS. L'exploitation des données (observations et entretiens) fait apparaître un jeu complexe entre les diverses conceptions établies et met en évidence le poids des conventions de rôles et de réalisation dans différents types de situations répertoriées. Les différentes mises en scène proposées renvoient à des valeurs, à des normes, bref, à une éthique de la pratique qui détermine un pacte de pratique et un lien social entre les pratiquants. L'intervention est considérée comme " un acte professionnel mettant en oeuvre des compétences, des savoirs d'expérience et théoriques au service d'un objectif " (Lecomte, Carlier, 2000). Nous avons choisi de travailler autour de la problématique de l'intention didactique de l'enseignant en mettant l'accent sur ses déterminations culturelles voire éthiques. Nous postulons l'existence d'une dimension intentionnelle et sensible, en arrièreplan de toute intervention didactique, qui permet de faire émerger du sens à l'activité enseignée (Margnes, 2002). Cette optique renvoie l'enseignant à l'exercice d'une responsabilité (Martinand, 1986 ; Develay, 1992) et à un rapport personnel au savoir à enseigner (Chevallard, 1991). Selon Portugais (1998), l'intentionnalité d'un formateur représente ses croyances, ses désirs, ses volontés et ses intentions. Si elle peut s'exprimer, en partie, dans des entretiens ou des écrits, elle est surtout révélée par des actes, par des jugements en situation de cours, par une manière d'animer les savoirs ; c'est ce que nous entendrons sous l'expression de mises en scène didactiques (Amade Escot, 1998). Dans ce contexte, l'enseignant influence le parcours de formation de l'élève en lui communiquant nombre de ses conceptions. Cette recherche descriptive et compréhensive étudie l'épistémologie des savoirs puisqu'elle se propose d'expliciter l'origine des savoirs et leur nature. Elle renvoie également à une didactique à dominante anthropologique puisqu'elle s'intéresse à la façon dont certains exercices traditionnels peuvent devenir de véritables savoirs à enseigner (Perrenoud, 1995). La description s'associe ainsi à une perspective herméneutique puisqu'il s'agit de cerner, par l'intermédiaire des mises en scène didactiques, la signification de ce qui est transmis.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-00562130
Contributeur : A Cvt <>
Soumis le : jeudi 16 juin 2011 - 11:19:14
Dernière modification le : vendredi 29 mai 2020 - 03:35:21
Archivage à long terme le : : samedi 17 septembre 2011 - 02:20:16

Fichiers

Sens_des_mises_en_scA_ne_didac...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00562130, version 1

Citation

Éric Margnes, Denis Loizon, André Terrisse. Sens des mises en scène didactiques pour le débutant en judo dans la formation initiale en STAPS. eJRIEPS, Université de Franche Comté, 2008, 14, pp.83-95. ⟨hal-00562130⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

396

Téléchargements de fichiers

646