Freedom and Necessity in The Winter’s Tale - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2014

Freedom and Necessity in The Winter’s Tale

(1)
1

Résumé

From the first expository scene, The Winter’s Tale exhibits a concern with necessity, either through the use of the word itself, its derivatives (necessities, necessary), and their synonyms (needful, required) or through the notion of what “must” happen, what “cannot but” happen. The recurrence of such terms conveys a sense that this is a world where no one is free, and every action is dictated by force of circumstance. This is reinforced by the widespread use of the traditional imagery of fate. Yet the characters of the play are reluctant to submit to necessity. Some even fantasize states of absolute freedom, including freedom from the laws of nature. The play itself, notwithstanding the oracle’s self-fulfilling prophecy, undermines its representations of fate by emphasizing the ultimate unpredictability of events. This denial of fate opens the way for an exploration of free will on a smaller scale. In particular, the moving statue offers a compelling metaphor of free will in action, and helps tie the principle of human freedom to that of arrested time.
Dès la première scène,The Winter’s Tale décline la notion de nécessité sous toutes ses formes, à travers l’emploi du terme lui-même, de ses formes dérivées (necessities, necessary) et de leurs synonymes (needful, required), ou à travers la notion de ce qui « doit » advenir, de ce qui « ne peut manquer » d’advenir. La récurrence de ces formules donne l’impression d’un monde sans liberté, où tout est soumis à la contrainte, une idée renforcée par l’emploi d’images traditionnellement liées à la représentation du destin. Pourtant, les personnages se soumettent difficilement à la nécessité et certains rêvent même d’une liberté absolue, qui leur permettrait de s’affranchir des lois de la nature. La pièce elle-même, nonobstant la prophétie de l’oracle, remet en cause sa propre représentation de la fatalité en suggérant l’imprévisibilité des événements futurs. Cette remise en cause du destin ouvre la voie, à plus petite échelle, à une mise-en-scène du libre-arbitre, notamment avec la statue en mouvement, une métaphore du libre-arbitre en action, qui permet d’associer le principe de la liberté humaine à celui du temps suspendu.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01334117 , version 1 (20-06-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01334117 , version 1

Citer

Claire Guéron. Freedom and Necessity in The Winter’s Tale. Yan Brailowsky, Anny A. Crunelle et Jean-Michel Déprats (dir.). A sad tale’s best for winter : Approches critiques du Conte d’hiver de Shakespeare, Presses universitaires de Paris Ouest, pp.207-216, 2014, Manuels, 978-2-8218-5092-7. ⟨hal-01334117⟩

Collections

UNIV-BOURGOGNE TIL
36 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More