La Renaissance des genres : Pratiques et théories des genres littéraires entre Italie et Espagne

Résumé : La réflexion sur les genres littéraires à la Renaissance s'est peu renouvelée au cours des dernières années en dépit des apports récents de la théorie de la réception et de la linguistique pragmatique pour les études génériques en général. Ce volume reprend le fil d'une réflexion amorcée il y a une trentaine d'année dans l'ouvrage La notion de genre à la Renaissance (sous la direction de Guy Demerson), qui était consacré pour l'essentiel à la littérature française. Si la plupart des études s'attachent à décrire la vaste phénoménologie des pratiques génériques (retour de l'ancien comme stratégie de promotion, mais aussi compétition, mélanges, trahisons plus ou moins conscientes), se dégagent aussi de l'ensemble les lignes d'un cadre théorique. Emergent d'une part une analogie certaine des pratiques à l'intérieur de l'espace littéraire italo-espagnol, d'autre part, la richesse de strates de la conscience générique, qu'on ne saurait réduire à la reprise ou au refus des "genres consacrés", mais qui se manifeste à travers la complexité et la diversité des processus de modélisation.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01334313
Contributeur : Centre Interlangues Til <>
Soumis le : lundi 20 juin 2016 - 17:08:03
Dernière modification le : mercredi 3 avril 2019 - 11:17:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01334313, version 1

Collections

Citation

Paloma Bravo, Cécile Iglesias, Giuseppe Sangirardi. La Renaissance des genres : Pratiques et théories des genres littéraires entre Italie et Espagne. France. Ed. Universitaires de Dijon, 2012, Ecritures, 978-2-36441-025-1. ⟨hal-01334313⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

158