Annie, Marion, Alice et les autres : Woody Allen et l’intime au féminin

Résumé : Si l’on qualifie des liens puissants et profonds de relations intimes, il n’y a pas lieu de s’étonner du choix d’un cinéaste qui fait des amours et des désamours entre les êtres mais aussi entre les œuvres, ceux qui les créent et ceux qui les reçoivent, la matière même de ses films. Afin d’étudier la relation à l’intime des films d’Allen, nous avons choisi comme guides quatre personnages féminins créés par un cinéaste masculin à trois moments différents de sa filmographie. Ces femmes nous sont apparues comme autant de passeuses, capables de nous faire pénétrer le for intérieur des films dont elles sont les protagonistes, leur caractère, féminin nous semblant bien à même d’interroger les figures de l’intime dans une œuvre qui a été pue étudiée sous cet angle.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01334931
Contributeur : Centre Interlangues Til <>
Soumis le : mardi 21 juin 2016 - 15:07:19
Dernière modification le : mercredi 3 avril 2019 - 13:47:41

Identifiants

  • HAL Id : hal-01334931, version 1

Collections

Citation

Isabelle Schmitt-Pitiot. Annie, Marion, Alice et les autres : Woody Allen et l’intime au féminin. CinémAction, Cinémaction ; Filméditions ; Corlet, 2015, pp.96-104. ⟨hal-01334931⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102