Réhospitalisation précoce des personnes âgées d’au moins 75 ans admises dans un service de médecine polyvalente post-urgence : taux et facteurs prédictifs

Résumé : Introduction Compte tenu des implications de la réhospitalisation à l’échelon individuel et sociétal, le dépistage des personnes âgées (PA) à risque apparaît fondamental. Nous avons analysé les facteurs prédictifs de réhospitalisation précoce des PA d’au moins 75 ans hospitalisées en médecine. Méthodes Étude rétrospective monocentrique ayant inclus des PA d’au moins 75 ans hospitalisées en médecine polyvalente via le service d’accueil des urgences. Les patients décédés durant l’hospitalisation, mutés et hospitalisés le mois précédent étaient exclus. L’influence sur la réhospitalisation à un mois de données sociodémographiques, administratives et biomédicales a été analysée. Résultats Au total, 319 hospitalisations ont été colligées (âge moyen des patients : 84,7±5,7 ans), vivant majoritairement à domicile (80,2 %) dont 8,4 % sans aidant. Le taux de réhospitalisation était de 16,3 % dont deux tiers étaient liés au motif d’hospitalisation initial. Parmi les facteurs prédictifs retrouvés en analyse univariée (sexe masculin, polypathologie, polymédication, hospitalisations multiples, troubles cognitifs et recours au Centre 15), seules la présence d’au moins deux hospitalisations dans l’année (odds ratio [OR]=2,10 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95 %] [1,01–4,39] ; p =0,048) et l’existence d’une confusion hors démence (OR=3,78 ; IC95 % [1,09–13,06] ; p =0,04) étaient significatives. La sortie vers un service de soins de suite et réadaptation (SSR) et la majoration des aides à domicile n’influençaient pas la réhospitalisation. Conclusion Les réhospitalisations de PA sont fréquentes et difficiles à anticiper car peu d’éléments sont prédictifs et leur effet est modeste. Les facteurs les plus influents sont médicaux : hospitalisations multiples et confusion sans démence.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01337279
Contributeur : Caps - Université de Bourgogne <>
Soumis le : vendredi 24 juin 2016 - 17:50:42
Dernière modification le : vendredi 24 mai 2019 - 17:20:05

Identifiants

Collections

Citation

J. Gauthier, J.P. Kisterman, F. Chapalain, A. Texier, Patrick Manckoundia. Réhospitalisation précoce des personnes âgées d’au moins 75 ans admises dans un service de médecine polyvalente post-urgence : taux et facteurs prédictifs. La Revue De Médecine Interne, Elsevier, 2016, ⟨http://www.em-consulte.com/en/article/1025719⟩. ⟨10.1016/j.revmed.2015.12.006⟩. ⟨hal-01337279⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

185