Mettre le développement du « pouvoir d’agir » au centre de l’intervention : une autre voie de prévention des risques psychosociaux ?

Résumé : Les agents au contact du public constituent une catégorie de personnel qui est particulièrement exposée aux risques psychosociaux. Pour prévenir ce type de risque, de nombreuses organisations ont mis en place un plan de prévention. Une enquête récente menée au sein d’une préfecture a mis en évidence les effets pervers de ce type de démarche qui ne fait pas forcément sens pour les opérationnels et qui tend finalement à les déresponsabiliser. Pourtant, cette enquête révèle dans le même temps que les agents de front office et leur encadrement ne sont pas passifs : ils cultivent les « ressources psychologiques et sociales » de leur métier pour faire face à des situations de travail difficiles. Ce sont ces ressources qu’il convient justement de développer pour renforcer le « pouvoir d’agir » des professionnels et prévenir les risques psychosociaux au travail.
Type de document :
Article dans une revue
Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2015, 119 (1), pp.53-61. 〈http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GECO1_119_0053〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01346544
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 19 juillet 2016 - 11:14:57
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-01346544, version 1

Collections

Citation

Damien Collard, Audrey Drouard. Mettre le développement du « pouvoir d’agir » au centre de l’intervention : une autre voie de prévention des risques psychosociaux ?. Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2015, 119 (1), pp.53-61. 〈http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GECO1_119_0053〉. 〈hal-01346544〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

128