La représentation de la performance des entreprises dans un contexte de faillite de la normalisation, le cas du Cameroun

Résumé : Dans des territoires où les réglementations s’avèrent conflictuelles, détournées ou non appliquées, les facteurs annexes au bon fonctionnement d’une économie de marché tendent à devenir prépondérants pour évaluer la performance d’une entreprise vis-à-vis de ses parties prenantes. En effet, les externalités générées par les entreprises sont souvent déterminantes dans la réalisation d’opérations financièrement profitables. Dès lors, la mesure de la performance par le seul profit comptable apparaît manifestement inadaptée aux besoins des acteurs de l’économie. À partir d’entretiens réalisés au Cameroun auprès de dirigeants ou de personnels d’encadrement, nous soulignons l’importance de redéfinir la représentation comptable de la performance comme un ensemble multi-dimensionnel qui doit permettre de rendre compte de la performance de l’entreprise à la totalité des parties prenantes.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01346552
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 19 juillet 2016 - 11:15:08
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 14:37:17

Identifiants

Citation

Benoit Pigé, Robert Sangue Fotso. La représentation de la performance des entreprises dans un contexte de faillite de la normalisation, le cas du Cameroun. Management & Avenir, INSEEC/Management Prospective Ed. 2014, pp.115-133. ⟨http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=MAV_070_0115⟩. ⟨10.3917/mav.070.0115⟩. ⟨hal-01346552⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123