Langue, texte, culture: quelques enjeux disciplinaires de l'objet traductif

Résumé : La définition problématique des objectifs de la traductologie (pratiques, normatifs, descriptifs…), l’éclatement de ses programmes de recherche (dans les domaines techniques, littéraires, philosophiques, etc.) et sa revendication de légitimité institutionnelle contribuent à un statut épistémologique qui n’est pas aussi assuré que celui de la linguistique. Cet article décrit l’asymétrie disciplinaire entre la linguistique, dont l’objet est le langage, et la traductologie, limitée à l’acte de langage spécifique qu’est la traduction. Cela implique un rapport d’imbrication qui ferait de la traductologie un domaine au sein des sciences du langage. En suivant F. Rastier, on peut alors poser la question du rapport entre les outils descriptifs grammaticaux et un programme qui serait spécifique à la traductologie, en s’intéressant notamment à la question des normes, des textes, des genres, des usages et de la stylistique et non seulement de la référenciation dans les langues. Cela ouvre sur une « linguistique poétique » de la traductologie, mais aussi sur la prise en compte de facteurs culturels et de leur inscription dans la sémantique même.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01449518
Contributeur : Jean Szlamowicz <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 15:14:33
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-01449518, version 1

Collections

Citation

Jean Szlamowicz. Langue, texte, culture: quelques enjeux disciplinaires de l'objet traductif. Boisseau Maryvonne, Catherine Delesse, Catherine Chauvin, Yvon Keromnes. Linguistique et traductologie : les enjeux d'une relation complexe., 2016, 978-2-84832-244-5. ⟨hal-01449518⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

57