The seasonal flu vaccination among caregivers in geriatric units: Up-to-date - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique Année : 2016

The seasonal flu vaccination among caregivers in geriatric units: Up-to-date

La couverture vaccinale contre la grippe saisonnière du personnel soignant en gériatrie : mise au point

(1) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (3, 2)
1
2
3

Résumé

Background. - Flu vaccinations for healthcare professionals seems to be one of the most effective preventive actions in the face of a disease that carries a high risk of a potentially serious nosocomial epidemic in a geriatric environment. The aim of this study was to take stock of the flu vaccination status among caregivers in the geriatric units and to understand the reasons for their reluctance to be vaccinated, in order to put forward proposals to improve vaccination coverage. Method. - A literature search of articles published since 2000 in the area of geriatrics, infectious diseases or pneumology was mainly conducted on PubMed using the keywords "caregivers'', "elderly'', "flu'', "influenza'', "nosocomial'' and "vaccination''. After reading all abstracts in English or French and ruling out irrelevant articles, only 64 relevant articles have been listed in bibliography section. Results. - Despite official recommendations, the literature reveals insufficient vaccination coverage of healthcare personnel at both the national and international level. Vaccination coverage seems to be lower among younger female non-medical staff. The factors that determine the likelihood of vaccination are the wish to protect one's self, one's family and patients/residents, as well as the experience of earlier bouts of flu. Factors that oppose vaccination are complex and related to the fear of side effects, the use of other preventive measures, the feeling that vaccination is ineffective, poor understanding of the disease and the vaccine, forgetfulness and problems of organization. Campaigns to promote vaccination that target healthcare professionals must be multidimensional and very incentive. The pedagogical message must be centered on the benefits to the individual and adjusted to socio-professional categories. Mobile strategies in the different departments to encourage staff are a pragmatic solution to this challenge. The referring doctor has an essential role to play, as does the occupational doctor in association with the hospital hygiene services. Conclusion. - Flu vaccinations must be included in the education and training of caregivers.
Position du problème La vaccination antigrippale des professionnels de santé semble représenter l’une des actions préventives des plus efficaces face à une pathologie à haut risque d’épidémie nosocomiale et potentiellement grave en milieu gériatrique. Ce travail avait pour objectif de faire une mise au point sur le statut vaccinal antigrippal chez le personnel soignant en gériatrie et les raisons expliquant leur réticence vis-à-vis de cette vaccination, afin d’émettre des propositions d’amélioration de la couverture vaccinale. Méthode Une recherche bibliographique des articles publiés depuis 2000 dans le domaine de la gériatrie, des maladies infectieuses ou de la pneumologie a été réalisée, essentiellement sur PubMed. Les principaux mots-clés utilisés pour la recherche étaient « caregivers », « elderly », « flu », « influenza », « nosocomial » et « vaccination ». Tous les résumés en anglais ou en français, issus de cette première sélection, ont été lus par les auteurs afin d’écarter les articles hors sujet. Au final, 64 articles ont été cités dans la bibliographie de cette mise au point. Résultats Malgré les recommandations officielles, la littérature révèle une couverture vaccinale de ce personnel insuffisante à l’échelle nationale et internationale. La couverture vaccinale apparaît plus faible chez le personnel féminin, plus jeune et non médical. Les déterminants pour la vaccination sont le désir de se protéger soi-même, de protéger sa famille et les patients/résidents, ainsi que le vécu grippal antérieur. Les facteurs d’opposition à la vaccination sont complexes, liés à la peur des effets secondaires, au recours à d’autres moyens préventifs, au sentiment d’inefficacité vaccinale, à la mauvaise connaissance de la maladie et du vaccin et aux problèmes organisationnels. Les campagnes de promotion vaccinale, destinées à responsabiliser le professionnel de santé, doivent être multidimensionnelles et fortement incitatives. Le message pédagogique doit être centré sur le bénéfice individuel et adapté selon les catégories socio-professionnelles. Les stratégies incitatives mobiles au sein des services sont déjà une déclinaison pragmatique de ce défi. Le médecin traitant est un pivot incontournable, ainsi que le médecin du travail en lien avec les services d’hygiène hospitalière. Conclusion La vaccination antigrippale doit s’inscrire dans l’éducation et la formation du personnel soignant.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01457538 , version 1 (06-02-2017)

Identifiants

Citer

E. Contal, Alain Putot, M. Dipanda, S. Perrin, S. Asgassou, et al.. La couverture vaccinale contre la grippe saisonnière du personnel soignant en gériatrie : mise au point. Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, 2016, 64 (6), pp.415-423. ⟨10.1016/j.respe.2016.06.333⟩. ⟨hal-01457538⟩
141 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More