Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les victimes oubliées de la transition espagnole

Résumé : Dans le paysage victimaire espagnol, en pleine effervescence depuis le début du XXIe siècle, les victimes de la transition démocratique peinent à faire entendre leur voix. Longtemps oubliées, écrasées par le poids du mythe d’une transition sans effusion de sang, et donc sans victime, elles font aujourd’hui irruption dans le débat public. L’analyse des dynamiques de ce processus de victimisation montre néanmoins à quel point elles sont incapables de constituer un collectif efficace : écartelées entre plusieurs causes victimaires, celles du terrorisme, du franquisme et du conflit basque, elles portent en elles un brouillage des perceptions victimaires emblématique des situations où les conflits se sont superposés les uns aux autres. Dans ce cadre, les évidences acquises perdent pied et viennent se heurter à une tension encore non résolue en Espagne, celle qui se noue entre historicité et morale, entre prise en compte des temporalités du réel et universalisation de la condition victimaire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01489523
Contributeur : Cgc - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 14 mars 2017 - 14:50:00
Dernière modification le : vendredi 3 juillet 2020 - 16:46:24

Identifiants

Collections

Citation

Sophie Baby. Les victimes oubliées de la transition espagnole. Histoire@politique: politique, culture, société, Centre d'histoire de Sciences Po, 2016, pp.88-104. ⟨10.3917/hp.029.0088⟩. ⟨hal-01489523⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176