Les victimes oubliées de la transition espagnole - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po Année : 2016

Les victimes oubliées de la transition espagnole

(1)
1

Résumé

In the Spanish victim landscape, which has radically changed since the early 21stcentury, victims of the transition to democracy struggle to make their voices heard. Long forgotten, suffocated under the weight of the myth of a bloodless – and, thus, victimless – transition, they have today burst upon the public stage. By examining the dynamics of this process of victimization, the present article nevertheless seeks to show the extent to which they are incapable of constituting an effective collective. Torn between several victim causes – that of terrorism, Francoism and the Basque conflict, respectively – they are associated with a blurred victim perception typical of situations in which multiple conflicts have been superimposed upon one another. In this framework, received understandings lose their footing and collide with a tension that remains to be resolved in Spain – that between historicity and morality, a consideration of the temporalities of the real and the universalization of the victim’s condition.
Dans le paysage victimaire espagnol, en pleine effervescence depuis le début du XXIe siècle, les victimes de la transition démocratique peinent à faire entendre leur voix. Longtemps oubliées, écrasées par le poids du mythe d’une transition sans effusion de sang, et donc sans victime, elles font aujourd’hui irruption dans le débat public. L’analyse des dynamiques de ce processus de victimisation montre néanmoins à quel point elles sont incapables de constituer un collectif efficace : écartelées entre plusieurs causes victimaires, celles du terrorisme, du franquisme et du conflit basque, elles portent en elles un brouillage des perceptions victimaires emblématique des situations où les conflits se sont superposés les uns aux autres. Dans ce cadre, les évidences acquises perdent pied et viennent se heurter à une tension encore non résolue en Espagne, celle qui se noue entre historicité et morale, entre prise en compte des temporalités du réel et universalisation de la condition victimaire.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01489523 , version 1 (14-03-2017)

Identifiants

Citer

Sophie Baby. Les victimes oubliées de la transition espagnole. Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po, 2016, 29, pp.88-104. ⟨10.3917/hp.029.0088⟩. ⟨hal-01489523⟩
58 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More