Révolutions industrielles : histoire d’un mythe

Résumé : Tel le phénix, la vieille expression de « révolution industrielle » ne cesse de renaître de ses cendres. Aujourd’hui encore, elle modèle nos visions du passé, du présent et de l’avenir. De nombreux prophètes des technologies dites nouvelles la mobilisent pour imposer leurs projets, convaincre les pouvoirs et les citoyens de l’urgence de s’adapter au monde numérique. La nouvelle « révolution industrielle », issue de la « révolution numérique », doit ainsi remodeler la société et le travail, le capitalisme et la culture, la démocratie et même, pour les plus exaltés, l’espèce humaine. Depuis les années 1990, l’idiome des révolutions technologiques et numériques s’impose rapidement ; les « humanités numériques » – censées reconfigurer le champ des savoirs – en offrent un exemple remarquable. Mais à quoi servent ces étiquettes ? Que recouvre l’expression « révolution industrielle » et que dissimule sa résurgence pour décrire les trajectoires actuelles ?
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01489537
Contributeur : Cgc - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 14 mars 2017 - 14:50:19
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:25

Identifiants

Collections

Citation

François Jarrige. Révolutions industrielles : histoire d’un mythe. Revue Projet, Centre de recherche et d'action sociales (C.E.R.A.S ), 2016, pp.14-21. ⟨http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=PRO_349_0014⟩. ⟨10.3917/pro.349.0014⟩. ⟨hal-01489537⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

168