Vécu des situations à risque d’erreur en réanimation : une étude qualitative auprès des médecins et infirmiers

Résumé : Si de nombreux facteurs de risque d’erreur ont été identifiés en réanimation, très peu d’études se sont intéressées au vécu du risque d’erreur chez les professionnels. Pourtant, l’approche psychologique du risque montre l’importance de la dimension subjective pour comprendre la manière dont le sujet appréhende le risque. Sur les 40 professionnels de réanimation, 75 % des professionnels vivent le risque d’erreur comme omniprésent. L’étude met en évidence l’existence d’un vécu différencié du risque d’erreur en fonction du niveau d’expérience, de l’encadrement et de coopération. Ces dimensions participent à la création d’une culture collective permettant de vivre le risque comme contrôlé. En revanche, pour les professionnels qui intègrent les services de réanimation, le risque est appréhendé de manière individuelle et est source d’anxiété. Cette étude se centre sur l’identification des situations à risque d’erreur, la manière dont les professionnels les vivent et s’en défendent. Cette approche subjective du risque nous permet de dégager des pistes de réflexion sur les enjeux du vécu du risque en termes de prévention et d’accompagnement des professionnels.
Type de document :
Article dans une revue
Psychologie Française, Elsevier Masson, 2017, 〈10.1016/j.psfr.2016.10.001〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01579846
Contributeur : Lppm - Université de Bourgogne <>
Soumis le : jeudi 31 août 2017 - 16:57:36
Dernière modification le : jeudi 15 février 2018 - 08:48:10

Identifiants

Collections

Citation

Alexandra Laurent, Khadija Chahraoui, Antoine Bioy, Jean-Pierre Quenot, Gilles Capellier. Vécu des situations à risque d’erreur en réanimation : une étude qualitative auprès des médecins et infirmiers. Psychologie Française, Elsevier Masson, 2017, 〈10.1016/j.psfr.2016.10.001〉. 〈hal-01579846〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79