L’Allemagne, foyer culturel et militant ou pays sauvage et grossier ? Deux visions renaissantes antithétiques et tirées de l’Antique (Ulrich von Hutten et Erasme)

Résumé : On s’intéresse ici à la vision que deux humanistes « allemands » (au sens large) proposent de leur pays. Ulrich von Hutten veut imposer l’image d’une Allemagne cultivée, fière d’elle-même en tant que « nation », en lutte contre l’injustice et la barbarie représentées par Rome ; pour cela, il en appelle à Tacite et aux discours prononcés par le Breton Calgacus dans sa lutte contre Rome. Sur un mode plus ludique, Erasme décrit une Allemagne grossière et dépourvue de la moindre urbanitas, en tirant lui aussi cette image de Tacite qui, dans la Germanie, a contribué à fonder le topos d’un peuple germain buveur, sauvage et ripailleur. Ainsi voit-on comment deux humanistes, tous deux habités par la culture antique, réactualisent cette culture de façon contraire, en proposant du même auteur une lecture orientée, partielle ou partiale.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01685834
Contributeur : Cptc Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 16 janvier 2018 - 17:18:42
Dernière modification le : jeudi 29 novembre 2018 - 15:02:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01685834, version 1

Collections

Citation

Sylvie Laigneau-Fontaine. L’Allemagne, foyer culturel et militant ou pays sauvage et grossier ? Deux visions renaissantes antithétiques et tirées de l’Antique (Ulrich von Hutten et Erasme). Textes et Contextes, Université de Bourgogne, Centre Interlangues TIL, 2015, Arts, Erudition, Croyances, http://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=1059. ⟨http://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=1059⟩. ⟨hal-01685834⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

75