Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Intérêt du Growth Differentiation Factor 15 (GDF15) comme biomarqueur pronostique après la survenue d’un accident vasculaire cérébral ischémique (AVC)

Résumé : Introduction Le GDF15 est un biomarqueur de mauvais pronostic dans certaines pathologies cardiovasculaires comme le syndrome coronarien aigu. Son intérêt dans le domaine de AVC n’a été que peu étudié à ce jour. Objectifs Notre travail consistait à l’évaluation des taux de GDF15 chez des patients hospitalisés à la phase aiguë d’un AVC ischémique traités par fibrinolyse et/ou thrombectomie. L’objectif principal était d’évaluer l’association entre les taux de GDF15 et la récupération fonctionnelle à 3 mois. Méthodes Au total, 174 patients ont été inclus entre le 16/01 et le 30/09/2017. Le consentement était recueilli oralement. Des prélèvements biologiques ont été réalisés à l’admission du patient (j0), à j1, j3 et j7. Les taux plasmatiques de GDF15 étaient mesurés par méthode Elisa. Les patients étaient recontactés par téléphone à 3 mois afin d’évaluer le score de Rankin. Résultats Les moyennes des taux plasmatiques de GDF15 à j0, j1, j3 et j7 étaient significativement plus élevées chez les patients avec un score de Rankin ≥ 2 par rapport aux patients avec un score de Rankin à 0 ou 1. En analyse de régression logistique univariée, il a été retrouvé une augmentation significative de l’odd ratio (OR) concernant le risque d’avoir un score de Rankin ≥ 2 en ayant un taux de GDF15 situé dans le dernier tertile. Les taux de GDF15 étaient significativement plus élevés chez les patients traités par thrombectomie. Discussion Dans la littérature, seulement deux études se sont intéressées au GDF15 en tant que biomarqueur pronostique après la survenue d’un AVC ischémique. Notre travail est le premier à étudier l’évolution des taux de GDF15 dans un groupe défini de patients bénéficiant d’un traitement de revascularisation. L’expression du GDF15 semble modifiée en fonction du traitement reçu : fibrinolyse ou thrombectomie. Conclusion Ce travail montre des résultats concordants avec les quelques données actuellement disponibles dans la littérature. Le GDF15 apparaît comme un biomarqueur de mauvais pronostic après la survenue d’un AVC ischémique.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01857542
Contributeur : Caps - Université de Bourgogne <>
Soumis le : jeudi 16 août 2018 - 15:46:50
Dernière modification le : mercredi 10 juin 2020 - 14:06:52

Identifiants

Collections

Citation

Céline Breniere, Alexandre Meloux, Martin Pedard, Christine Marie, Annabel Laville, et al.. Intérêt du Growth Differentiation Factor 15 (GDF15) comme biomarqueur pronostique après la survenue d’un accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). Revue Neurologique, Elsevier Masson, 2018, 174 (Supplément 1), pp.S82. ⟨10.1016/j.neurol.2018.01.186⟩. ⟨hal-01857542⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

133