Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Expert opinion on the metabolic complications of mTOR inhibitors

Résumé : L’utilisation des inhibiteurs mTOR (mTORi) comme anticancéreux est responsable d’hyperglycémies (12–50 %) et d’hyperlipidémies (7–73 %) dans les études de phase III. Ces chiffres élevés justifient une prise en charge adaptée à la population oncologique. Avant l’instauration d’un traitement par mTORi, nous recommandons la réalisation d’une exploration d’une anomalie lipidique (EAL) chez tous les patients, d’une glycémie à jeun chez les patients non diabétiques et d’une HbA1C chez les patients diabétiques. Après instauration du traitement, une surveillance de l’EAL (tous patients) et de la glycémie à jeun (patients non diabétique) est recommandée tous les 15 jours le premier mois puis mensuellement. Nous recommandons un objectif d’HbA1C inférieur ou égal à 8 %, avant et après l’instauration du traitement chez les patients diabétiques connus et en cas d’apparition d’un diabète sous mTORi. Les objectifs de LDL-cholestérol devront être adaptés à l’état général et aux pronostics cardiovasculaire et oncologique du patient. En cas d’introduction d’un traitement, la pravastatine sera prescrite en première intention ; l’atorvastatine et la simvastatine sont contre-indiquées. Nous recommandons l’instauration de fénofibrate en cas d’hypertriglycéridémie > 5 g/L résistante aux mesures diététiques adaptées à l’état oncologique du patient. En cas d’hypertriglycéridémie non contrôlable > 10 g/L, nous suggérons la suspension temporaire de mTORi et la prise d’un avis spécialisé.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01876182
Contributeur : Lnc - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 18 septembre 2018 - 11:24:26
Dernière modification le : mardi 30 octobre 2018 - 14:21:56

Identifiants

Citation

Benjamin Bouillet, Perrine Buffier, Sarra Smati, Françoise Archambeaud, Bertrand Cariou, et al.. Expert opinion on the metabolic complications of mTOR inhibitors. Annales d'Endocrinologie, Elsevier Masson, 2018, 79 (5), pp.583-590. ⟨10.1016/j.ando.2018.07.010⟩. ⟨hal-01876182⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78