Sclérites et maladies systémiques : que doit savoir l’interniste ?

Résumé : La sclérite est une maladie inflammatoire de la sclère, tunique externe blanche de l’œil sur laquelle s’insèrent les muscles oculomoteurs. Elle peut être associée à une maladie systémique jusqu’à une fois sur trois. Ces maladies associées sont majoritairement la polyarthrite rhumatoïde, les vascularites systémiques, principalement la granulomatose avec polyangéite et les spondylarthrites. Avant d’évoquer une telle étiologie, il convient d’éliminer une cause infectieuse, principalement herpétique, probablement sous-estimée. La classification des sclérites est clinique. On distingue des sclérites antérieures et des sclérites postérieures. Les sclérites antérieures sont diffuses ou nodulaires, généralement de bon pronostic. Les sclérites antérieures nécrosantes avec inflammation sont souvent associées à une maladie auto-immune, les sclérites nécrosantes sans inflammation s’observent au cours des polyarthrites rhumatoïdes évoluées. Le traitement des sclérites associées aux maladies systémiques nécessite une collaboration étroite entre internistes et ophtalmologistes pour décider de l’utilisation d’une corticothérapie associée ou non à des immunosuppresseurs ou des biothérapies.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01922722
Contributeur : Lnc - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mercredi 14 novembre 2018 - 16:44:59
Dernière modification le : jeudi 4 avril 2019 - 10:54:02

Identifiants

Citation

P. Bielefeld, D. Saadoun, E. Héron, S. Abad, H. Devilliers, et al.. Sclérites et maladies systémiques : que doit savoir l’interniste ?. La Revue De Médecine Interne, Elsevier, 2018, 39 (9), pp.711 - 720. ⟨https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866318300377⟩. ⟨10.1016/j.revmed.2018.02.001⟩. ⟨hal-01922722⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39