Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La correspondance privée, genre humain en voie de disparition?

Résumé : La correspondance privée, genre humain en voie de disparition? « J'ai toujours aimé les correspondances, les conversations, les pensées, tous les détails du caractère, des moeurs, de la biographie, en un mot des grands écrivains ; surtout quand cette biographie comparée n'existe pas déjà rédigée par un autre, et qu'on a pour son propre compte à la construire, à la composer 1 .» Cette citation de Sainte-Beuve ancre la correspondance privée dans l'histoire littéraire, où elle apparaît comme l'un des outils susceptibles de faire revivre un écrivain, et le critique souligne ici le lien entre correspondance, biographie et littérature, montrant un intérêt pour la biographie qui lui fut reproché en son temps. La correspondance apparaît comme un texte au statut hybride, ensemble de textes qui révèlent l'humain, la personne, parfois l'intimité, de leur auteur, mais qui offrent aussi à l'épistolier un espace où jouer avec le langage, et ce statut explique en partie son statut fluctuant auprès de la critique littéraire ; si Sainte-Beuve l'apprécie, certains de ses contemporains s'en défient et considèrent l'activité épistolaire comme une perte de temps pour l'artiste, qui pourrait sembler se compromettre en écrivant simplement pour communiquer 2. Au XIX è siècle, en partie sous l'influence des Romantiques et de leur conception d'une oeuvre inspirée, la correspondance est ainsi peu à peu reléguée dans le champ du biographique, réservée aux historiens de la littérature, avant de connaître un regain de popularité à la fin des années 1980, les travaux consacrés à ce que les Anglo-saxons nomment life writing 3 l'ayant réhabilitée comme une forme d'écriture digne d'intérêt. Or, c'est paradoxalement au moment où les études épistolaires se développent que la pratique de la correspondance privée tombe en désuétude, sans cesse dépassée par des moyens de communication électroniques toujours plus rapides, toujours plus efficaces. La distance n'a plus le même sens lorsque l'on peut communiquer en permanence, se voir à distance grâce à Skype, s'envoyer des photos qui vous dispensent même de chercher les mots pour décrire ce que vous regardez. Qui écrit des lettres aujourd'hui, alors qu'un texto ou un tweet semble avoir le même effet qu'une longue missive, sans risquer une plume qui accroche le papier, qui
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01971987
Contributeur : Centre Interlangues Til <>
Soumis le : mardi 18 mai 2021 - 15:22:34
Dernière modification le : mardi 18 mai 2021 - 15:25:31
Archivage à long terme le : : jeudi 19 août 2021 - 18:12:12

Fichier

La correspondance privée.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01971987, version 1

Collections

Citation

Sylvie Crinquand. La correspondance privée, genre humain en voie de disparition?. Hispanística XX, Université de Bourgogne, 2017, Correspondances : de l’intime au public, pp.17-32. ⟨hal-01971987⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

135

Téléchargements de fichiers

18