Les enjeux d’un enseignement de la littérature avec et au-delà des programmes

Résumé : Comment les programmes de 2015, plus particulièrement ceux qui concernent l’enseignement de la littérature aux cycles 3 et 4, tirent-ils partie des différentes recherches fondamentales sur la lecture littéraire ? L’article retrace leur prise en compte en s’attachant aux réflexions les plus récentes. Tout en rappelant les notions déjà bien connues de « lecture subjective » et de « texte de lecteur », l’étude montre comment celles-ci ont ouvert la voie à une attention accrue portée à la lecture sensible des œuvres, et favorisé les échanges avec les théoriciens de « l’arrière-texte » et les chercheurs réceptifs aux approches cognitives.Mais cette montée en puissance et en connaissance du sujet réel permet aussi de reposer la question des limites de l’interprétation. Elles ne tiennent pas forcément à la cohérence interne au texte, telle que théorisée par U. Eco, mais aux normes de la communauté interprétative qui s’en empare face à l’actualisation féconde des virtualités de la langue des textes, comme le suggère Y. Citton. C’est sur cette question que certaines résistances se lisent toujours, entre les lignes, dans ces nouveaux programmes de « français ».
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02006651
Contributeur : Cptc Université de Bourgogne <>
Soumis le : lundi 4 février 2019 - 17:08:13
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:25:25

Identifiants

  • HAL Id : hal-02006651, version 1

Collections

Citation

Virginie Brinker, Geneviève Di Rosa. Les enjeux d’un enseignement de la littérature avec et au-delà des programmes. Le Français Aujourd'hui, Armand Colin / Dunod ; Association française des professeurs de français ; Association française des enseignants de français (AFEF), 2018, Enseigner la littérature avec et au-delà des programmes, 202 (3), pp.5. ⟨hal-02006651⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25