Quelques considérations sur la réparation et le réutilisation du métal à l'âge du Bronze : aspects techniques, culturels et symboliques

Résumé : La métallurgie du cuivre et des alliages cuivreux, apparue en Europe au IVe millénaire avant notre ère, connaît un fort développement à l’âge du Bronze avec le développement de la production en série par moulage au début du IIe millénaire. Ces nouveaux matériaux et procédés transforment fondamentalement le rapport que les Hommes entretiennent avec l’objet : d’unique, celui-ci devient reproductible à l’infini grâce au moulage, modifiable à souhait par déformation plastique, suppression et/ou ajout de matière, et même renouvelable grâce au recyclage par refonte, qui permet de produire un objet neuf à partir de métal usagé. Ces nouvelles possibilités modifient ainsi les pratiques de réparation et de réutilisation des objets, qui existent en parallèle du recyclage. Nous nous proposons ici de présenter les savoir-faire développés par les artisans bronziers afin de réhabiliter des objets sans les refondre, puis d’étudier les intentions sous-jacentes à ces gestes, qui peuvent être économiques et opportunistes ou s’inscrire dans un cadre culturel voire symbolique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02167583
Contributeur : Léonard Dumont <>
Soumis le : jeudi 27 juin 2019 - 21:45:23
Dernière modification le : vendredi 28 juin 2019 - 01:30:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-02167583, version 1

Collections

Citation

Léonard Dumont. Quelques considérations sur la réparation et le réutilisation du métal à l'âge du Bronze : aspects techniques, culturels et symboliques. Les réparations de la Préhistoire à nos jours : cultures techniques et savoir-faire, Jun 2019, Paris, France. ⟨hal-02167583⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59