Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L’actionnariat salarié influence-t-il le niveau de rémunération des dirigeants de sociétés cotées françaises ? Étude empirique sur l’indice boursier SBF 120 (2009-2015)

Résumé : L’objectif de cette recherche est d’analyser, sous l’angle de la théorie de l’agence, le rôle de l’actionnariat salarié sur le niveau de rémunération des dirigeants de sociétés cotées françaises. Sur un échantillon de 120 sociétés cotées appartenant à l’indice boursier CAC All-Tradable de 2009 à 2015, les résultats de l’étude montrent que l’actionnariat salarié joue un rôle direct et indirect sur les déterminants de la rémunération des dirigeants. De plus, la présence d'administrateurs salariés élus siégeant au conseil d’administration tend à limiter la rémunération des dirigeants avec des variantes selon les composantes de la rémunération étudiées.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02319682
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : vendredi 18 octobre 2019 - 11:06:04
Dernière modification le : samedi 3 octobre 2020 - 03:26:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-02319682, version 1

Citation

Imane Mohat, Djaoudath Alidou. L’actionnariat salarié influence-t-il le niveau de rémunération des dirigeants de sociétés cotées françaises ? Étude empirique sur l’indice boursier SBF 120 (2009-2015). Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2019, 22 (2-3). ⟨hal-02319682⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

96