Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les zones pavillonnaires donnent-elles à voir des formes de convivialité ?

Résumé : Dans les ensembles pavillonnaires, la sociabilité est souvent appréhendée à travers le minimalisme social et l’individualisme. À rebours de cette conception, en s’appuyant sur différentes recherches menées dans les régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est, cet article montre que la vie pavillonnaire peut donner lieu à une véritable convivialité construite sur des relations sociales denses et sensibles. À partir de différentes initiatives habitantes telles que l’autoconstruction partielle, la mise en place de jardins partagés ou la construction d’une mémoire locale collective, il s’agit en définitive de souligner que la sociabilité et la convivialité contribuent au bien vivre et à la sortie de l’indifférence en unifiant les habitants, en créant une identité de lieu et un sentiment d’appartenance.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02380458
Contributeur : Lir3s (ancien Cgc) - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 26 novembre 2019 - 11:42:37
Dernière modification le : mardi 26 janvier 2021 - 03:27:28

Identifiants

Collections

Citation

Matthieu Gateau, Hervé Marchal. Les zones pavillonnaires donnent-elles à voir des formes de convivialité ?. Revue du MAUSS, La découverte, 2019, pp.187-200. ⟨10.3917/rdm.054.0187⟩. ⟨hal-02380458⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

83