Interrogeant le poème long Ese espacio, ese jardín de Coral Bracho, l’extension lyrique - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2019

Interrogeant le poème long Ese espacio, ese jardín de Coral Bracho, l’extension lyrique

(1)
1

Résumé

Avec l’évocation de Ese espacio, ese jardín, poème long de Coral Bracho (Mexique, 2003), on interroge la portée d’un poème long extrême- contemporain. Par ses variations internes, le texte se donne tour à tour comme espace paradoxal de déploiement et de concentration lyrique, le lieu du bord et du débord, essentiellement sensible, où se rejoue la façon baroque. La forme longue, ici, manifeste son caractère réflexif sur le temps, temps occupé par les vers, temps dilaté, et temporalités multiples du passé et du présent en confluence. Le long poème est ce grand espace où travaille l’espace, où travaille le temps, comme résonance et irradiation ; où circule encore le sens, mémoriel, rhizomique, en rapport à une tradition poétique de l'épique et du lyrique enchevêtrés ; où enfin sont questionnés, geste herméneutique, le présent, la présence au monde et à soi. Le poème long contemporain dit ce déport de la forme longue au territoire intérieur, et de l’intériorité à l’universel. Il s’affirme ainsi comme une nouvelle mesure méditative de la présence mondaine, espace syncrétique d’une détonation lyrique et d’une lente épopée intime.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02440375 , version 1 (15-01-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02440375 , version 1

Citer

Nathalie Galland Boudon. Interrogeant le poème long Ese espacio, ese jardín de Coral Bracho, l’extension lyrique. Classiques Garnier. Penser le genre en poésie contemporaine, 2019. ⟨hal-02440375⟩
49 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More