Déposer les armes : quelles modalités d’abandon pour les épées de l’âge du Bronze dans les sociétés atlantiques et nord-alpines ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Déposer les armes : quelles modalités d’abandon pour les épées de l’âge du Bronze dans les sociétés atlantiques et nord-alpines ?

(1) , (2, 3) , (4, 5) , (5)
1
2
3
4
5

Résumé

Swords are amongst the most significant objects of the Bronze Age. Beyond their defensive function, they have a developed symbolic dimension, which seems of great importance in Bronze Age society. Swords represent rightly or wrongly, the warrior figure. Swords change and develop during the Bronze Age, with a greater variability and an increasing frequency. In this paper, we aim to examine the discovery contexts of these objects and to observe the rhythm and the patterns of their occurrences in the land hoards, as wet finds and as funerary deposits. Through this very symbolic object, we want to question the visibility of the warrior, which varies greatly through time and space: sometimes omnipresent, sometimes excluded from specific contexts or invisible. These variations and rhythms seems to be characteristic of each cultural group. The chronological dimension of the changes in deposition patterns will be considered, by comparing these two vast and very different cultural areas (the Atlantic and the so called “complexe nord-alpin” regions). This approach could help us to discern more clearly the role of swords, and thus, the warrior within the social, funerary and/or ritual practices.
Les épées font partie des objets très signifiants de l’âge du Bronze. Au-delà de leur fonction d’armes offensives, leur charge symbolique semble extrêmement forte, parfois peut-être même essentielle. Elles sont considérées, à tort ou à raison, comme les principaux témoins de la figure du guerrier. Tout au long de l’âge du Bronze, les épées vont se développer, leurs types devenant de plus en plus variés, leurs occurrences de plus en plus nombreuses. Dans le cadre de cette communication, nous souhaitons nous intéresser aux contextes de découvertes de ces objets, en observant les rythmes et les formes d’apparition au sein des dépôts, en milieux humides comme en milieu terrestre, ainsi que dans les sépultures. À travers cet objet symbolique, c’est la visibilité du guerrier qui varie au fil du temps, parfois omniprésente, parfois réservée à un domaine spécifique, à d’autres moments totalement absente. Ces variations et leur rythme sont propres à chaque groupe culturel. S’il semble nécessaire d’observer les modalités d’abandon des épées d’un point de vue chronologique, la comparaison entre deux grandes aires culturelles ayant des fonctionnements distincts tout au long de l’âge du Bronze, le domaine atlantique d’une part, et le domaine nord-alpin d’autre part, pourrait permettre de mieux comprendre la place des épées, et à travers elles, celle de la figure du guerrier, à l’intérieur des pratiques sociales, funéraires et/ou rituelles.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02970696 , version 1 (18-10-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02970696 , version 1

Citer

Francis Bordas, Sylvie Boulud-Gazo, Léonard Dumont, Stefan Wirth. Déposer les armes : quelles modalités d’abandon pour les épées de l’âge du Bronze dans les sociétés atlantiques et nord-alpines ?. « Âge du Bronze, Âge de Guerre ». Violence organisée et expressions de la force au IIe millénaire avant J.-C., Oct 2020, Porticcio, Grosseto-Prugna, France. ⟨hal-02970696⟩
56 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More