Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

La résistance des grossistes traditionnels: une dichotomie des flux au sein du canal de distribution

Résumé : Le grossiste s’est souvent vu menacer du risque de désintermédiation à la fois par l’amont, mais aussi par l’aval du canal de distribution. De plus, Internet a également engendré un courant de ré-intermédiation via les plateformes numériques. Pour autant, il demeure implanté dans son rôle d’intermédiaire dans de nombreux secteurs. Cette recherche tente de comprendre comment les grossistes peuvent, en accroissant leur proposition de valeur par des services et le digital, rester des acteurs incontournables. Une étude qualitative dans le marché français de la vente de matériaux de construction permet de montrer un phénomène de désintermédiation partielle des grossistes au profit des industriels. Celle-ci s’appuie sur la gestion des flux physiques, qui restent à la charge du grossiste, et des flux informationnels de plus en plus captés et contrôlés par l’industriel.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02973512
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mercredi 21 octobre 2020 - 10:01:48
Dernière modification le : mardi 27 octobre 2020 - 14:34:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-02973512, version 1

Citation

Jean-Marc Joyeux, Jean-François Notebaert, Bertrand Belvaux. La résistance des grossistes traditionnels: une dichotomie des flux au sein du canal de distribution. 19th International Marketing Trends Conference, Jan 2020, Paris, France. ⟨hal-02973512⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15