André Gide’s L’Immoraliste beyond Postcolonial Studies - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue italienne d’études françaises Année : 2019

André Gide’s L’Immoraliste beyond Postcolonial Studies

L’Immoraliste d’André Gide au-delà des études postcoloniales

(1)
1

Résumé

Si les quelques pages qu’Edward W. Said consacre à L’Immoraliste dans Culture et impérialisme (1993) confirment pleinement le mépris occidental qui caractérise l’orientalisme, le roman que Gide fait paraître en 1902 s’inscrit dans un contexte social et idéologique qui assouplit quelque peu les contraintes qui pèsent sur la représentation de l’Orient. À côté de la catégorie de la « race » envisagée par Edward W. Said, les catégories de la classe et du genre doivent elles aussi être prises en compte pour saisir le subtil équilibre esthétique dont témoigne le roman de Gide et la complexité des relations humaines qu’il met en scène.

Dates et versions

hal-02974287 , version 1 (21-10-2020)

Identifiants

Citer

Guillaume Bridet. L’Immoraliste d’André Gide au-delà des études postcoloniales. Revue italienne d’études françaises, 2019, E pluribus unum, 9, ⟨10.4000/rief.3204⟩. ⟨hal-02974287⟩
49 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More