Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Pré-publication, Document de travail

« C'est comme œuf » : Paul Lorenzen et l'effondrement des preuves de non-contradiction

Résumé : Paul Lorenzen, mathématicien et philosophe du 20e siècle, évoque le mois d'octobre 1947 comme la date d'une césure dans ses investigations tant mathématiques que philosophiques. Un écrit autographe daté du 15 octobre 1947 marque cette césure. Cet article en propose une traduction et un commentaire ligne à ligne, puis esquisse les circonstances de son écriture sur la base de la correspondance avec Paul Bernays, figure tutélaire de la logique mathématique et l'un de ses principaux interlocuteurs à cette époque, à l'instar de Heinrich Scholz et Oskar Becker. Une lettre de Lorenzen à Carl Friedrich Gethmann datée du 14 janvier 1988 étoffe le récit de cette césure en montrant comment il s'imprègne des indications que lui fournissent ses correspondants pour les transmuter en une recherche absolument originale.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03104374
Contributeur : Stefan Neuwirth <>
Soumis le : lundi 11 janvier 2021 - 13:51:11
Dernière modification le : mercredi 13 janvier 2021 - 21:50:07

Fichiers

ei.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03104374, version 1
  • ARXIV : 2101.04381

Citation

Stefan Neuwirth. « C'est comme œuf » : Paul Lorenzen et l'effondrement des preuves de non-contradiction. 2021. ⟨hal-03104374⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25

Téléchargements de fichiers

2