Le dialogue avec les parties prenantes dans l’exercice de la RSE : caractéristiques clés pour une prise de parole collective et effective - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Le dialogue avec les parties prenantes dans l’exercice de la RSE : caractéristiques clés pour une prise de parole collective et effective

(1)
1

Résumé

Des appels à un changement radicale des modes de production accentuent la responsabilité sociale des entreprises. Cette notion de responsabilité longtemps affiliée à la satisfaction des seuls actionnaires est aujourd’hui tournée vers d’autres acteurs tout aussi exigeants, au-delà des frontières de l’entreprise. La responsabilité sociale de l’entreprise se traduit par une pression omniprésente qui contraint les entreprises à s’adapter. Cette adaptation passe par l’intégration des préoccupations liées à l’environnement, aux questions sociales et sociétales dans la conduite de leurs activités (Gond et ali., 2011 : 121). Elle passe aussi par la prise en compte de l’ensemble des intérêts des parties prenantes internes comme externes. Au cours des dernières années, l’entreprise a mis en place divers moyens, dispositifs ou plateformes pour communiquer sur sa politique RSE auprès des parties prenantes. Et, le dialogue avec les parties prenantes reste un moyen très plébiscité. Il favoriserait ou plutôt légitimerait l’action des entreprises puisque les parties prenantes y participant auraient un droit de critique. Ce dialogue serait fondé sur la transparence et le volontariat. Ainsi, pour la responsabilité sociale de l’entreprise, le dialogue semble essentiel et transformateur car « sans dialogue, il n’y a pas de communication, et sans communication, il ne peut y avoir de véritable éducation (Freire, 1972 : 65) » (Rule, 2011 : 7). Dans cet article nous soutenons donc que le fonctionnement du dialogue avec les parties prenantes passe par la prise en compte de certaines caractéristiques clés quigarantiraient la légitimité des actions de l’entreprise. Par conséquent, nous avons mené une enquête qualitative sur de grandes entreprises françaises volontaires possédant des instances de concertation avec des parties prenantes. Afin d’interroger les professionnels de la RSE sur le contenu et l’intérêt de ce dialogue. Puis, nous avons mis en œuvre une analyse de contenu d’entretiens semi-directifs qui nous a permis de les identifier.
Vignette du fichier
IP&M JADE PADOU_ RSE ET COMPORTEMENT.pdf (175.66 Ko) Télécharger le fichier
Format : Présentation
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Licence : CC BY - Paternité

Dates et versions

hal-03264795 , version 1 (18-06-2021)

Licence

Paternité - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03264795 , version 1

Citer

Jade Padou. Le dialogue avec les parties prenantes dans l’exercice de la RSE : caractéristiques clés pour une prise de parole collective et effective. I.P&M COLLOQUE : Vers la matérialisation de la Responsabilité Sociale, individuelle et collective Les conditions de la transformation de la parole en action au sein des entreprises et des organisations, IP&M; esdes; UCLY; GRAAM, Apr 2021, Lyon, France. ⟨hal-03264795⟩
131 Consultations
33 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More