Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

L´ expression d´une identité collective (et mosaïque) par les chants de supporters.

Résumé : Même les fans de football les plus engagés se plaignent du fait que les stades se retrouvent vidés et donc du manque d´ambiance dans les tribunes qui en résulte. Les tentatives de pallier ce manque par l´usage de silhouettes en carton dans le stade ou encore par la mise en scène de supporters factifs ne peuvent en aucun cas remplacer la véritable expérience liée à la présence des fans dans les tribunes du stade. Sans ses supporters, le football n´est qu´un sport (Fritsch : 2020) L´élément central de cette expérience collective des stades est le chant ritualisé des fans qui est un élément identitaire moteur. Ce chant collectif, orchestré par un leader de chant, en particulier par ceux qui s'identifient traditionnellement de manière particulièrement forte au club de football (Giulianotti (2002) les appelle les supporters), crée et renforce un sentiment d'appartenance à une communauté (ancrée localement) de supporters de football, par opposition aux « autres ». Le plus marquant, dans la situation actuelle, est que les lieux de performances ont changé : les chants dans les stades et ainsi donc les moments avant et après le match, devant et autour des localités de la compétition sont remplacés par des clips vidéos sur le web qui eux se multiplient. De plus, on y trouve un genre nouveau, des mélanges satiriques entre hommage et moquerie. Les chants de fans ont deux fonctions centrales (Bastian, Koch : 2015) : d'une part, ils visent à apporter un soutien à sa propre équipe (« allez les bleus »), d'autre part, ils dévalorisent l'adversaire par des insultes ritualisées (« chants d´insultes ») (Kopiez, Brink : 2010). Dans notre analyse comparative, nous examinons les chants de fans allemands et français en ce qui concerne leur importance identitaire pour le club, en effectuant souvent une distinction par rapport à leur adversaire. L'analyse porte sur l'autodéfinition des supporters de football (tradition, références locales/régionales, taille et identification au club) et leurs groupes de référence (rivalités locales/régionales ou traditionnelles). L´analyse préliminaire de l’exemple des « chants d´insultes » montre que le langage employé correspond largement aux jargons des (plus ou moins) jeunes. Il s’agît pour nous de dévoiler le degré de la haine sous-jacente, parfois bien cachée pour provoquer sans trop transgresser les limites fixées par la loi. Comparant les “anciens” chants qui étaient scandés dans les stades avec les performances actuelles sur le web, on ne peut pas négliger une aggravation, sinon une rupture avec les bonnes mœurs. C’est d’autant plus d’important vu l’impact que peuvent avoir ces paroles dénigrantes pour l´usage dans d’autres domaines de la vie sociale (dénigrement des hommes politiques ou même actuellement des médecins virologues, au moins en Allemagne). Mots clef : Chants de supporter ; Identité collective et transnationale ; Foot ; Allemagne ; France Bibliographie Bastian S. et Koch F. (2015). « Le dénigrement de l’autre par le biais de la langue. Une étude pilote dans le domaine du foot en France », La Revue d'Etudes françaises, n° 20, p. 23–36. Fritsch O. (2020). « Ohne Fans ist Fußball nur Sport. », ZEIT ONLINE, 26 juin 2020. Giulianotti R. (2002). « Supporters, Followers, Fans, and Flaneurs », Journal of Sport and Social Issues, vol. 26, n° 1, p. 25–46. Kopiez R. et Brink G. (2010). Fußball-Fangesänge. Eine FANomenologie, 5. Auflage, Königshausen und Neumann, Würzburg. Theunissen T. (2014). Die Mutter aller Fußballhymnen: You’ll Never Walk Alone (Sport inside). ARD, 2014.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03355251
Contributeur : Florian Koch Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 27 septembre 2021 - 11:41:41
Dernière modification le : mercredi 29 septembre 2021 - 03:35:02

Identifiants

Collections

Citation

Marie-Anne Berron, Sabine Bastian, Florian Koch. L´ expression d´une identité collective (et mosaïque) par les chants de supporters.. Argot(s) et chanson(s) Les variétés périphériques mises en musique : des cabarets parisiens au rap, Centre Interuniversitaire d’Études Françaises (CIEP), Sep 2021, Budapest, Hongrie. ⟨10.13140/RG.2.2.15609.39526⟩. ⟨hal-03355251⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12

Téléchargements de fichiers

2