Paradoxically, iron overload does not potentiate doxorubicin-induced cardiotoxicity in vitro in cardiomyocytes and in vivo in mice - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Toxicology and Applied Pharmacology Année : 2015

Paradoxically, iron overload does not potentiate doxorubicin-induced cardiotoxicity in vitro in cardiomyocytes and in vivo in mice

(1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1)
1

Résumé

This author takes the responsibility for all aspects of the reliability and freedom from bias of the data presented and their discussed interpretation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Mice Doxo and Iron V10 CV.pdf (444.97 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 1CVR.tif (5.02 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 2CVR.tif (2.52 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 3CVR.tif (1011.94 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 4.TIF (770.91 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 5CVR.tif (980.46 Ko) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure 6CVR.tif (1.05 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Figure1CVR.tif (250.08 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03434181 , version 1 (18-11-2021)

Identifiants

Citer

Charles Guenancia, Na Li, Ahmed Habbout, Olivier Hachet, Eve Rigal, et al.. Paradoxically, iron overload does not potentiate doxorubicin-induced cardiotoxicity in vitro in cardiomyocytes and in vivo in mice. Toxicology and Applied Pharmacology, 2015, 284 (2), pp.152-162. ⟨10.1016/j.taap.2015.02.015⟩. ⟨hal-03434181⟩
10 Consultations
42 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More