Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Repenser la gouvernance des communautés paroissiales

Résumé : Si la législation de l’Église reconnaît la priorité de la communauté de fidèles comme facteur constitutif d’une paroisse, le droit canonique semble clore toute discussion sur la structure de gouvernance des paroisses en désignant le curé comme détenteur du pouvoir sacramentel et organisationnel sous l’autorité de l’évêque. Une approche par la théorie contractuelle des organisations offre une vision différente des enjeux de gouvernance des paroisses. Si la théorie de l’agence (dominante dans l’économie financière des organisations) semble s’appliquer assez facilement au modèle ecclésial, la théorie alternative des parties prenantes permet de mettre en lumière les relations de l’organisation avec ses parties prenantes. L’expérience du diocèse de Poitiers dans les décennies 1990 et 2000 a montré qu’il était possible de concevoir et de faire fonctionner un modèle organisationnel différent où le prêtre perd sa charge de curé (au sens de dirigeant) de paroisse pour devenir le garant de la communion des communautés paroissiales dans l’Église diocésaine. Cela a un impact sur la conception du rôle de l’évêque, non plus d’abord chef d’une organisation mais avant tout responsable de la communion des communautés paroissiales entre elles, et de la communion de son Église diocésaine avec l’Église universelle.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03474620
Contributeur : CREGO - université de Bourgogne Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 10 décembre 2021 - 11:59:18
Dernière modification le : mercredi 6 avril 2022 - 15:50:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-03474620, version 1

Citation

Benoît Pigé. Repenser la gouvernance des communautés paroissiales. Revue de droit canonique, Institut de droit canonique 2019, 69 (2), pp.209-228. ⟨hal-03474620⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22