Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Les « modèles sociaux » occidentaux à l’épreuve

Résumé : Cette communication propose de faire un point « comparatif » sur l'impact de la « crise » et des transformations du travail sur la régulation des relations professionnelles et, spécifiquement, l'organisation syndicale. Avec la globalisation de l'économie, les systèmes de relations professionnelles ont connu en effet de fortes tensions. Celles-ci ont remis en cause différents « modèles » qui s'étaient construits. Certains d'entre eux se sont même effondrés, comme dans le cas des Etats-Unis. D'autres se sont sensiblement fragilisés, tout en cherchant à préserver un idéal de progrès et d'égalité, comme dans le cas français. Au total, tous tendent à évoluer vers un système dual. D'une part, un (ou des) noyau(x) demeure(nt) relativement stable(s), comme en Allemagne ou dans les pays nordiques. D'autre part, les règles existantes sont remises en cause dans des îlots sinon des secteurs, toujours plus nombreux et étendus, où prévalent la libéralisation, l'absence de régulation collective, des droits sociaux a minima. En France, les projets d'une « déclaration des droits du travail » et de révisions du code du travail paraissent s'inscrire dans cette perspective. Dans l'Europe du Nord-Ouest, à l'exemple de l'Allemagne, se développe une société salariale à plusieurs niveaux, avec des salariés couverts par des conventions collectives et des travailleurs pauvres et inorganisés. Enfin, l'Union européenne avec ses normes propres et une dynamique favorable à la libéralisation a produit un effet double et contradictoire : diffusion d'un « modèle social européen » mais mise en cause – également – des conventions collectives nationales voire des formes classiques de l'action collective. L'européanisation est également à l'origine de politiques drastiques justifiées par la lutte contre la « crise », ce qui a conduit à des réformes profondes de l' « Etat social » hérité de 1945. En prenant appui sur diverses données – syndicalisation, action collective, politiques publiques sociales (en lien avec la préparation du livre mentionné ci-dessus) – je propose d'analyser comment les « modèles sociaux » occidentaux et, spécifiquement, « les » syndicalisme(s) se sont transformés et comment ils résistent à un contexte particulièrement heurté. La communication prend appui sur une douzaine de monographies nationales couvrant l'Europe et l'Amérique du Nord et tentera de proposer des conclusions générales.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03502364
Contributeur : Dominique Andolfatto Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 24 décembre 2021 - 19:02:15
Dernière modification le : mercredi 12 janvier 2022 - 11:10:43
Archivage à long terme le : : vendredi 25 mars 2022 - 18:18:24

Fichier

ComAthènes16.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03502364, version 1

Collections

Citation

Dominique Andolfatto. Les « modèles sociaux » occidentaux à l’épreuve. 15ème Journées internationales de sociologie du travail (JIST) 2016, LEST (Aix-Marseille), KEKMOKOP (Athènes), May 2016, Athènes (Université Panteion), Grèce. ⟨hal-03502364⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14

Téléchargements de fichiers

6