Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Les locuteurs confirmés du mandarin peuvent-ils concevoir le temps verticalement ?

Résumé : Dans la langue chinoise, pour exprimer le temps, on profite non seulement de la métaphore horizontale – par exemple, qián et hòu (mandarin 前 et 后 ; français avant et après) –, mais aussi de la métaphore verticale – par exemple, shàng et xià (mandarin 上 et 下 ; français haut et bas) –. Mais est-ce que ce phénomène linguistique révèle que les locuteurs confirmés du mandarin peuvent considérer le temps d’une manière verticale ? Pour résoudre ce problème, nous avons esquissé une enquête de terrain ; et le résultat obtenu nous aide à comprendre, d’une manière psychosystématique, les subductions des caractères dits verticaux shàng et xià (mandarin 上 et 下 ; français haut et bas) dans la langue chinoise.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03700044
Contributeur : Peiyao XIONG Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 6 juillet 2022 - 11:48:37
Dernière modification le : mardi 12 juillet 2022 - 07:48:49

Fichier

Les locuteurs confirmés du ma...
Publication financée par une institution

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-03700044, version 1

Collections

Citation

Peiyao Xiong. Les locuteurs confirmés du mandarin peuvent-ils concevoir le temps verticalement ?. Revue Algérienne des Sciences du Langage, 2022, 7 (1), pp.19-31. ⟨hal-03700044⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171

Téléchargements de fichiers

15