Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Communication dans un congrès

Évaluer les effets des plateformes d'enseignement en ligne sur l'engagement cognitif des étudiants de 1ère année universitaire : une approche exploratoire

Résumé : S’il existe un réel manque de consensus autour des effets du numérique sur les acquisitions des étudiants inscrits en première année universitaire, des travaux ont déjà pu démontrer que l’usage des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement pouvait favoriser la responsabilisation et l’engagement de l’étudiant face à son apprentissage et à sa réussite (Saunders et Klemming, 2003) et agir sur l’autorégulation et l’autonomie des étudiants (Monsakul, 2008). Parallèlement, des recherches ont permis de mettre au jour un lien entre la pédagogie de l’enseignant et l’engagement des étudiants (Bédard, Lison, Dalle et Boutin, 2010). Ces constats, datant de plus d’une décennie, conduisent à questionner le rôle joué par les pratiques numériques des enseignants sur l’engagement des étudiants inscrits au sein du système universitaire français. Dans le cadre de cette communication, nous plaçons la focale sur les plateformes d’enseignement en ligne, de type Moodle. Des travaux ont porté sur les représentations des étudiants à l’égard de ce type d’outil numérique et montrent que ces plateformes sont considérées utiles par plus de neuf étudiants sur dix (Michaut et Roche, 2017). En revanche, les représentations des étudiants relatives aux pratiques des enseignants avec ce type de plateforme n’ont été que peu documentées dans la littérature scientifique. Dans quelle mesure ces représentations peuvent-elles influer sur l’engagement des étudiants de première année de licence ? Le concept d’engagement étant multidimensionnel, nous faisons le choix de nous centrer sur sa dimension cognitive, définie comme étant la qualité et le degré d’effort mental déployé par un étudiant lors de l’accomplissement de tâches d’apprentissage (Salomon, 1983), et composée de plusieurs sous-dimensions, notamment décrites par Leduc, Kozanitis et Lepage (2018) : la mise en œuvre par l’étudiant de stratégies d’apprentissage en profondeur et en surface, de processus d’autorégulation, sa persévérance et son engagement situationnel. Seront présentés les résultats issus d’une enquête en ligne menée au printemps 2021 dans une université française auprès d’un échantillon de 837 étudiants de première année universitaire, issus de disciplines variées. L’analyse des résultats, encore en cours, semble montrer que plus encore que les pratiques des enseignants avec ce type de plateforme, c’est surtout la satisfaction des étudiants à l’égard de ces pratiques qui influe, toutes choses égales par ailleurs, sur leur engagement cognitif, et plus particulièrement sur leur capacité à s’autoréguler et sur leur engagement situationnel.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03791427
Contributeur : Bertille Theurel Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 29 septembre 2022 - 11:12:19
Dernière modification le : vendredi 30 septembre 2022 - 03:47:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-03791427, version 1

Collections

Citation

Amélie Duguet, Lucie Corbin, Sophie Morlaix. Évaluer les effets des plateformes d'enseignement en ligne sur l'engagement cognitif des étudiants de 1ère année universitaire : une approche exploratoire. Congrès international d’Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation (AREF), Sep 2022, Lausanne, Suisse. ⟨hal-03791427⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18