Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Communication dans un congrès

L’évaluation par open-badges dans l’enseignement supérieur : les enjeux méthodologiques relevés lors d’une expérimentation

Résumé : Le processus de Bologne a sensibilisé l’enseignement supérieur à l’approche par compétences. L’évaluation et la reconnaissance notamment des compétences dites « transversales » sont devenues de véritables enjeux pour l’enseignement supérieur. Reposant à la fois sur des savoirs, savoir-faire et savoir-être (Berthaud, 2017) ; celles-ci seraient aussi importantes dans le contexte universitaire que professionnel. Face à la complexité à les évaluer (Tardif et Dubois, 2013), l’enseignement supérieur tente alors d’identifier de nouvelles solutions. L’une d’entres elles pourrait être le recours d’un nouvel outil numérique appelé « open-badge ». Imaginé en 2011 à la suite de la rencontre entre les fondations Mozilla et MacArthur, l’open-badge peut être défini comme « une image numérique dans laquelle sont enregistrées un certain nombre d’informations, ou métadonnées » (Ravet, 2017) permettant de rendre compte les différents apprentissages, engagements, réalisations ou encore compétences d’un individu (Liyanagunawardena et al., 2017). Les métadonnées encapsulées au sein des badges numériques permettent d’obtenir des informations sur l’émetteur ainsi que le récepteur du badge, sur les critères qui lui sont associés mais aussi sur les preuves qui justifient son attribution. Ils sont notamment supposés aider à la reconnaissance de compétences non académiques, qui ne sont pas ou mal certifiées par le diplôme. Cette proposition de communication a pour objectif de revenir sur l’intérêt qu’ont les étudiants pour un tel outil digital dans l’enseignement supérieur mais aussi de questionner son caractère équitable. La partie empirique repose sur une expérimentation en licence de Sciences de l’Éducation d’un dispositif d’aide à la réussite visant à promouvoir, évaluer et reconnaître plusieurs compétences transversales jugées essentielles dans la réussite universitaire . A partir d’une méthodologie quantitative, nos premiers résultats montrent que les étudiants ont apprécié la possibilité d’obtenir des badges numériques et souhaiteraient un déploiement plus important d’open-badges dans leur établissement de formation afin de reconnaître les compétences qu’ils peuvent acquérir et développer au sein de l’université mais également en dehors de celle-ci. Pourtant, et malgré l’engouement constaté autour des badges numériques, cette recherche montre que différentes caractéristiques individuelles, comme le niveau d’autodétermination des étudiants, leurs performances académiques ou encore leur niveau de compétences numériques pèsent à la fois sur leur décision de s’engager dans un dispositif proposant des open-badges mais aussi influencent le nombre de badges numériques qu’ils obtiennent. Il est donc important de se questionner sur l’équité d’un tel outil numérique s’il est amené à se généraliser dans les établissements de l’enseignement supérieur.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03791514
Contributeur : Bertille Theurel Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 29 septembre 2022 - 11:51:00
Dernière modification le : vendredi 30 septembre 2022 - 03:11:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-03791514, version 1

Collections

Citation

Bastien Rollin. L’évaluation par open-badges dans l’enseignement supérieur : les enjeux méthodologiques relevés lors d’une expérimentation. Congrès international d’Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation (AREF), Sep 2022, Lausanne, Suisse. ⟨hal-03791514⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17