« L’enfance d’un chef » et les romanciers américains

Résumé : Malgré toute l’ambiguïté qui a toujours uni Sartre à l’Amérique du Nord, son attirance pour la littérature romanesque américaine de l’entre-deux-guerres ne s’est jamais démentie. Dans la lignée de ces jeunes auteurs outre-Atlantique que furent Hemingway et Dos Passos, le philosophe et romancier a lui-même proposé une nouvelle manière d’écrire, loin du modèle introspectif français de l’époque, qu’il déplorait, et en vue de représenter, à travers la technique narrative et les jeux de focalisations mêmes, la situation de l’homme dans le monde telle qu’il la concevait en tant que penseur existentialiste. Avant même la trilogie des Chemins de la liberté, c’est la nouvelle « L’enfance d’un chef », parue dans le recueil Le mur en 1939, qui incarne le mieux cette tentative sartrienne. Tout particulièrement séduit par la technique de Dos Passos, auquel il a consacré quelques articles critiques, Sartre cherche ici, à travers son personnage de Lucien Fleurier, jeune homme incapable d’accéder à la liberté et de ce fait véritable contre-exemple dans l’univers sartrien, à énoncer les grands principes de son système de pensée (l’importance capitale de l’action, le refus de la mauvaise foi, l’humanisme existentialiste), non pas seulement à travers le parcours de son protagoniste, mais aussi et surtout à travers la technique narrative (multiplicité des focalisations et des types de discours intérieurs). C’est ainsi que, loin de se cantonner à l’imitation d’une technique américaine qu’il juge novatrice et admirable, il se la réapproprie pleinement en en faisant le permanent miroir de ses propres convictions sur l’homme et sur le monde.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01292190
Contributeur : Cptc Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 22 mars 2016 - 16:17:50
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:17

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Vanessa Besand. « L’enfance d’un chef » et les romanciers américains. Etudes Françaises, Presse Universitaire de Montréal, 2013, 49 (2), pp.35. ⟨http://id.erudit.org/iderudit/1019490ar⟩. ⟨10.7202/1019490ar⟩. ⟨hal-01292190⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

125