Thierry's spatulas or forceps: a comparison between maternal-fetal morbidities - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Gynécologie Obstétrique & Fertilité Année : 2016

Thierry's spatulas or forceps: a comparison between maternal-fetal morbidities

Spatules de Thierry ou forceps : comparaison des morbidités materno-fœtales

(1) , (2) , (1) , (2) , (3) , (4)
1
2
3
4

Résumé

Objective. - To compare maternal and fetal morbidity during forceps or Thierry spatulas operative deliveries. Methods. - Retrospective and descriptive study in a one center from 2006 to 2012. Operative deliveries were performed with forceps or spatulas, in case of no mobile fetal progression, on singleton term pregnancies with cephalic presentation, no abnormal heart rate and without any pregnancy pathology. Results. - Our studies included 65 operative deliveries with spatulas versus 77 with forceps, among a scientifically comparable population. At maternal level, when comparing spatulas versus forceps, there were more intact perineum (5.19% vs 15.38%; P = 0.04), the same rate of vaginal tears and less severe perineal injuries (0 vs 6; P = 0.05) in favor of spatulas. Extractions performed in "unfavorable" conditions were mostly conducted with forceps. In 50% of the case, an episiotomy was associated with severe perineal lesions. As far as fetal morbidity is concerned, there were more newborn's facial injuries using the forceps tool (18.18% vs 3.08%; P = 0.0046). The remaining data were comparable. Conclusions. - Thierry spatulas are less harmful than forceps to maternal tissues and reduce facial injuries of the newborn. Consequently, spatulas could benefit from a wider use. However, a prospective study will be needed to confirm our results.
Objectif : Comparer la morbidité materno-fœtale immédiate lors d’une l’extraction par forceps ou par spatules de Thierry. Méthodes : Étude rétrospective, descriptive, monocentrique de 2006 à 2012. Les extractions étaient réalisées par spatules ou forceps pour défaut de progression du mobile fœtale, sur singleton, en présentation céphalique, à terme, sans anomalies du rythme cardiaque fœtal et sans pathologie gravidique associée. Résultats : Notre série comprenait 65 extractions par spatules contre 77 par forceps. Nos populations étaient comparables. Au niveau maternel, on retrouvait davantage de périnées intacts (5,19 % versus 15,38 %, p = 0,04), autant de déchirures vaginales et moins de déchirures périnéales sévères (0 versus 6, p = 0,05) lors des spatules comparées au forceps. Les extractions réalisées dans des conditions « défavorables » étaient réalisées majoritairement par forceps. Une épisiotomie était associée dans 50 % des cas aux lésions périnéales sévères. Concernant la morbidité fœtale, on notait plus de lésions faciales lors des forceps : 18,18 % versus 3,08 %, p = 0,0046. Le reste des données étaient comparables. Conclusion : Les spatules de Thierry sont moins délétères que les forceps pour les tissus maternels et pour les lésions faciales du nouveau-né. Ainsi, les spatules pourraient bénéficier d’une diffusion plus large. Cependant une étude prospective sera nécessaire afin de confirmer nos résultats.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01426969 , version 1 (05-01-2017)

Identifiants

Citer

Olivia Durand-Maison, Marion Mangin-Meyniel, Florine Tabard, Pascale Bulot, Jonathan Cottenet, et al.. Spatules de Thierry ou forceps : comparaison des morbidités materno-fœtales. Gynécologie Obstétrique & Fertilité, 2016, 44 (1), pp.17 - 22. ⟨10.1016/j.gyobfe.2015.09.013⟩. ⟨hal-01426969⟩
196 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More