Sexual Harassment and Psychological Trauma : Clinical and Psychopathological Aspects - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Champ Psy Année : 2015

Sexual Harassment and Psychological Trauma : Clinical and Psychopathological Aspects

Harcèlement sexuel et traumatisme psychique : aspects cliniques et psychopathologiques

(1)
1

Résumé

This paper aims to describe the psycho-traumatic consequences of sexual harassment in the workplace, a domain little explored by clinicians, and posits that this lack of clinical recognition reinforces the invisible, insidious aspects of the trauma caused,thereby highlighting the ways in which its victims experience the ensuing stigma. Particular attention will be paid to what remains silent and unspoken for the female victims of such harassment,and how such silence plays a key role in the stigmatisation process which follows, intimately bound with the deeply rooted feelings of shame and guilt which are so destructive from a psychological point of view. Clinical observation shows that traumatic sexual harassment is clearly a process which destroys the individual and its effects may be compared with those engendered by intentional and relational forms of trauma. It is thus essential that the clinician recognise the specific traumatic processes at work here so that the female victims concerned find ways of transforming the vision they have of themselves and thereby deconstruct the effects of the intentional trauma suffered. Changes and improvements resulting from therapy are dependent on the clinician adopting a fresh and well-intentioned stance as a means of allowing the subject to reposition herself within the inter-subjective bond and thereby rebuild a sense of self with regard to otherness which heals their wounded identity.
Cet article a pour objectif de décrire les séquelles psychotraumatiques du harcèlement sexuel au travail, qui sont assez peu développées par les cliniciens. Nous faisons l’hypothèse que ce manque de reconnaissance clinique peut venir renforcer les aspects invisibles et insidieux du traumatisme et accentuer le vécu de stigmatisation des victimes. Nous insistons en particulier sur les dimensions de non-dit et de silence des femmes victimes, ce qui participe à un processus de stigmatisation en lien avec l’existence d’affects profonds de honte et de culpabilité particulièrement destructeurs sur le plan psychique. Nous montrons à travers le suivi d’une observation clinique que le harcèlement sexuel traumatique peut être décrit comme un véritable processus de destruction de la personne, qui s’apparente aux effets des traumatismes intentionnels et relationnels. Nous insistons en conclusion sur la nécessité pour le clinicien de reconnaitre ces processus traumatiques spécifiques afin de permettre aux femmes victimes de modifier la vision qu’elles ont d’elles mêmes et de déconstruire les effets du traumatisme intentionnel. Le changement et l’amélioration thérapeutique impliquent un regard nouveau et bienveillant du clinicien pour amener ces sujets à se réinscrire dans un lien intersubjectif et à se reconstruire dans l’altérité afin de panser les blessures identitaires.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01470262 , version 1 (17-02-2017)

Identifiants

Citer

Khadija Chahraoui. Harcèlement sexuel et traumatisme psychique : aspects cliniques et psychopathologiques. Champ Psy, 2015, Stigmates, 68, pp.141-160. ⟨10.3917/cpsy.068.0141⟩. ⟨hal-01470262⟩
178 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More