L’audit environnemental : un dispositif de gestion à l’épreuve de logiques institutionnelles hétérogènes

Résumé : L’objectif de cet article est de montrer comment l’audit environnemental concilie des logiques institutionnelles hétérogènes afin de contribuer au courant des micro-fondations du néo-institutionnalisme. À partir d’une étude de cas, nous analysons l’audit environnemental d’une entreprise française de la filière plastique et caoutchouc confrontée à quatre logiques institutionnelles hétérogènes (logique environnementale, logique financière, logique de marché et logique de légitimité). Face à cette complexité institutionnelle, les résultats montrent que l’audit environnemental est un dispositif de gestion caméléon qui adopte plusieurs formes pour concilier les logiques en présence. Il hybride les logiques de façon duale et ses composants (substrat technique, philosophie gestionnaire, vision simplifiée des relations organisationnelles) évoluent en fonction de la dynamique d’hybridation. Le concept de « polymorphisme organisationnel » est alors proposé pour expliquer le processus de changement du dispositif de gestion.
Type de document :
Article dans une revue
Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2017, 20 (3), 〈http://journals.openedition.org/fcs/1995〉. 〈10.4000/fcs.1995 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01658247
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : jeudi 7 décembre 2017 - 14:41:20
Dernière modification le : vendredi 8 décembre 2017 - 01:22:25

Identifiants

Collections

Citation

Angèle Renaud. L’audit environnemental : un dispositif de gestion à l’épreuve de logiques institutionnelles hétérogènes. Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2017, 20 (3), 〈http://journals.openedition.org/fcs/1995〉. 〈10.4000/fcs.1995 〉. 〈hal-01658247〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22