Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L’évaluation systémique au service du diagnostic physiothérapique en gériatrie

Résumé : L’évaluation gériatrique de la fonction d’équilibration est habituellement réalisée sous une visée fonctionnelle autorisée par de nombreux tests validés [1], [2], [3], [4], [5], [6]. Cependant, ces différents tests ne permettent pas de déterminer l’étiologie précise des troubles de l’équilibre et par conséquent n’orientent pas le rééducateur dans son bilan diagnostic kinésithérapique. Une approche systémique a été conçue en réponse à cette problématique. Le « Balance Evaluation Systems Test » (BESTest), [7] proposé par l’équipe de Fay Horak en 2010, évalue six sous-systèmes essentiels dans le contrôle de l’équilibre. Dans une logique similaire, le raisonnement EquiMoG (Equilibre et Motricité en Gériatrie) [8] a été développé en tenant compte des spécificités de la population des personnes âgées fragiles. Cette échelle, dont le processus de validation est en cours, présente une bonne reproductibilité objectivée par un coefficient moyen de 0,89 ([0,80–0,95]) pour la fiabilité inter-évaluateur, une homogénéité satisfaisante et une bonne validité externe (ICC = 0,84 avec Tinetti). En revanche, EquiMoG ne présente pas de capacité prédictive pour prédire la survenue d’une chute dans les six mois suivants l’évaluation, résultat également retrouvé pour le test de Tinetti. Le raisonnement clinique induit par EquiMoG permet de concevoir une approche pertinente en rééducation gériatrique. L’analyse différentielle des sous-systèmes permet de déterminer si les troubles de l’équilibre proviennent, par exemple, d’une prédominance de déficiences musculo-squelettiques ou de déficiences plus centrales en lien avec une désorganisation du mouvement. Les priorités de traitement seront différentes dans les deux cas pré-cités. Dans le premier, la rééducation priorisera notamment le travail des contraintes biomécaniques dans lequel par exemple le travail de la puissance musculaire et de la mobilité de cheville trouveront un intérêt particulier. Dans le second cas, la rééducation aura pour objectif de normaliser l’organisation globale des mouvements et la qualité du contrôle moteur.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-01857453
Contributeur : Caps - Université de Bourgogne <>
Soumis le : jeudi 16 août 2018 - 11:05:57
Dernière modification le : jeudi 12 mars 2020 - 15:22:34

Identifiants

Collections

Citation

Marine Brika, France Mourey, Alexandre Kubicki. L’évaluation systémique au service du diagnostic physiothérapique en gériatrie. Kinésithérapie, la revue, Masson Editeur, 2018, 18 (194), pp.23. ⟨10.1016/j.kine.2017.11.040⟩. ⟨hal-01857453⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121