Paris et ses passions dans « À la Recherche du temps perdu »

Résumé : Proust s’attache à situer ses personnages dans l’univers phénoménal sans jamais expliquer toutes leurs attitudes car « une personne est une ombre où nous ne pouvons jamais pénétrer » (R2, II, 307). De plus, l’espace dans la Recherche n’est pas une toile de fond – on sait que l’auteur refuse tout effet de pittoresque – si bien que les lieux où les événements du roman se déroulent s’associent aux entrelacs de la conscience. La géographie de la capitale montre bien que l’essentiel se trouve dans les rapports que les lieux entretiennent avec les personnages, et plus particulièrement avec leurs passions.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-02016453
Contributeur : Cptc Université de Bourgogne <>
Soumis le : mardi 12 février 2019 - 16:39:18
Dernière modification le : mercredi 13 février 2019 - 01:21:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-02016453, version 1

Collections

Citation

Michel Erman. Paris et ses passions dans « À la Recherche du temps perdu ». Proust et l'argent, pp.125-133, 2018, 978-90-04-38399-9. ⟨hal-02016453⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12