Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

En France, combien de salariés sont-ils syndiqués ?

Résumé : Les historiens présentent habituellement la syndicalisation en France comme une longue faiblesse structurelle interrompue par quelques vagues de courte durée (1918‑1920 ; 1936‑1938 ; 1944‑1947 ; 1968). Cette présentation semble correspondre à la première moitié du xxe siècle. En revanche, après la Libération et pendant une trentaine d’années, la France a connu un véritable syndicalisme de masse. Dans les années 1970, s’ouvre une nouvelle période caractérisée par la désyndicalisation. Elle va interroger, précocement, bien des observateurs (Noblecourt, 1990). Mais, beaucoup ont longtemps refusé de la voir, au mieux la sous‑estimant, au plus rejetant toute analyse critique. Cet article fait le point sur ces évolutions et discute le nouveau taux de syndicalisation calculé par les statisticiens du ministère du Travail qui semble traduire une embellie. Cet article prend appui sur "Anatomie du syndicicalisme" (D. Andolfatto et D. Labbé, PUG, 2021). Il est accessible en ligne sur le site de l'IST : https://www.istravail.com/11258-en-france,-combien-de-salariés-sont-ils-syndiqués.html
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-bourgogne.archives-ouvertes.fr/hal-03501302
Contributeur : Dominique Andolfatto Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 23 décembre 2021 - 09:51:26
Dernière modification le : vendredi 24 décembre 2021 - 03:28:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-03501302, version 1

Collections

Citation

Dominique Andolfatto, Dominique Labbé. En France, combien de salariés sont-ils syndiqués ?. Les études sociales et syndicales, 2021. ⟨hal-03501302⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36