Protection de la levure Saccharomyces cerevisiae par un système biopolymérique multicouche : effet sur son activité métabolique en réponse aux conditions de l'environnement

Résumé : Dans le but de protéger la levure Saccharomyces cerevisiae pendant la déshydratation, deux stratégies ont été envisagées pour améliorer la survie cellulaire. D’une part, le renforcement de la résistance à l’oxydation (protection interne) a été réalisé par l’enrichissement en glutathion intracellulaire de la levure. D’autre part, l’encapsulation par la méthode couche-par-couche (layer-by-layer) en utilisant deux biopolymères β-lactoglobuline et alginate a été utilisée pour la protection externe de la levure. Un milieu adéquat ainsi que des conditions favorables de culture permettant l’enrichissement en glutathion intracellulaire ont été déterminés. La composition du milieu est riche en nutriments et précurseurs du glutathion se composant de 30 g/L de glucose, 30 g/L d’extrait de levure, 0,6 g/L de KH2PO4 et 0,6 g/L de cystéine. Le succès de l’encapsulation a été confirmé par différentes méthodes d’analyse comme la zétamétrie, la microscopie électronique et la spectroscopie infrarouge. Le dépôt des trois couches de β-lactoglobuline/alginate/β-lactoglobuline n’a pas affecté l’intégrité membranaire et la croissance de la levure. De plus, la perméabilité membranaire n’a pas été empêchée par la présence de cette barrière biopolymérique. L’effet de l’enrichissement en glutathion et de l’encapsulation sur la résistance de la levure dans les conditions de déshydratation choisies a été mesuré par l’estimation de la survie, les modifications biochimiques et le métabolisme des cellules. Les résultats ont montré que la levure enrichie en glutathion présente une meilleure survie après la déshydratation. De plus, la survie de la levure est améliorée par l’encapsulation, en particulier pendant la déshydratation à 45 °C. L’analyse des résultats d’infrarouge a relevé un point commun dans la relation entre les propriétés biochimiques de la cellule et la survie cellulaire. Plus le groupement méthyle (CH3) est important, plus la survie est importante. Le rôle du glutathion dans la protection de la levure a également été mis en évidence pendant la déshydratation. Il semblerait que l’action du glutathion oxydé ait été mise en place après l’intervention du glutathion réduit. De plus, la protection interne par le glutathion a permis à la levure de résister au stress chimique alors que la protection externe par encapsulation renforce la résistance contre les stress physique ou mécanique. Les résultats de la thèse pourront être utiles pour la recherche des nouvelles technologies de production et de protection des levures fragiles actives.
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01510068
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 19 avril 2017 - 01:01:27
Dernière modification le : mardi 10 octobre 2017 - 13:49:41

Fichier

these_A_NGUYEN_Thanh_Dat_2016....
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01510068, version 1

Collections

STAR | PAM

Citation

Thanh Dat Nguyen. Protection de la levure Saccharomyces cerevisiae par un système biopolymérique multicouche : effet sur son activité métabolique en réponse aux conditions de l'environnement. Microbiologie et Parasitologie. Université de Bourgogne, 2016. Français. 〈NNT : 2016DIJOS020〉. 〈tel-01510068〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

181

Téléchargements du document

460